Job, vive les vacances !

Carton Plein mène un travail d’enquête dans le bourg de Job sur l’histoire de ses nombreuses infrastructures d’accueil aujourd’hui vacantes : aérium, station climatique, hôtel-restaurant, centre aéré… Autant de ruines, de vestiges d’activités passées, de friches qui semblent à ce jour impossible à réinvestir, tel un patrimoine figé d’un temps révolu… Ces bâtiments fastueux semblent hors de portée et d’échelle pour une commune de 1000 habitants en quête d’attractivité. Nous pensons qu’un travail de mémoire peut aider à la réappropriation de l’histoire du centre bourg par les habitants, peut permette d’activer les espaces publics, et susciter des imaginaires nouveaux. Le projet souhaite prendre place dans le village et mobiliser un maximum d’habitants mais aussi s’ouvrir plus largement sur le territoire, pour créer des brassages et inviter d’autres regards à s’exprimer sur les enjeux de ces mutations brutales. Les anciens pensionnaires de ces établissements où leurs familles pourraient aussi être sollicités. Nous trouvons que cette histoire, mais aussi les matérialités qui en découlent sont des ressources primordiales, riches de potentiels pour la commune. Ce travail collectif mettra en scène et valorisera les mémoires vivantes sous différentes formes, amorçant une dynamique collective propice à réactiver les immenses lieux vacants.

Ce projet est réalisé dans le cadre de l‘Appel à projets Mémoires du 20ème siècle porté par la DRAC et la Région Auvergne Rhône Alpes, et bénéficie du soutien de nos Mécènes préférés. De nombreux partenaires de projets sont associés : le Parc Naturel Régional Livradois-Forez, la Commune de Job, le GRAHLF, l’Association/ PMU, la Cie La Trouée, le Centre culturel le Bief via la Manufacture d’images, les Archives départementales, l’association Bouquine Job….