Dans les coulisses d'AGRIVAP !

AGRIVAP est une institution ici à Ambert ! L’association s’est créée en 1979 suite à l’arrêt de l’exploitation de la ligne SNCF, des passionnés se sont regroupés afin de ne pas laisser à l’abandon l’incroyable patrimoine ferroviaire du territoire. La mise en circulation du premier autorail panoramique X 4200 repeint est inauguré en mai 1986. Depuis, pendant la saison estivale, AGRIVAP propose des trajets Ambert – La Chaise-Dieu à bord d’un de leur train touristique, ou bien un parcours en vélorail (plus d’informations sur AGRIVAP ici et l’article de notre test du vélorail !)

Nous retrouvons en début d’après-midi Olivier, salarié passionné, dans les ateliers d’AGRIVAP, qui sont situés juste derrière l’ancienne gare d’Ambert. La visite commence par cette grande halle, où un des autorail est actuellement en maintenance. Cet espace était historiquement l’atelier de réparation de la SNCF. A la fermeture de la ligne, c’est le magasin Gamm Vert qui l’a utilisé comme entrepôt, pour enfin être racheté par la commune d’Ambert et mis en location à AGRIVAP début 1998. La petite flotte ferroviaire d’AGRIVAP y est chouchouté : menues réparations, changements de pièces ou grosses révisions. Olivier nous explique qu’il arrive encore à trouver des pièces d’origine de ces vieilles machines en France, mais le jour où il n’y en aura plus…! D’autres réparations sont faites par d’autres artisans locaux, comme c’est le cas des fauteuils 1e classe de cet autorail, c’est un tapissier d’Ambert qui va leur rendre tout leur moelleux.

Olivier nous emmène voir maintenant les autres wagons garés autour de la gare. Il y en a de tous types, toutes époques, rénovés ou dans leur jus. C’est un véritable voyage dans le temps que nous effectuons avec lui. Certains ont été aménagés à l’intérieur par un adhérent d’AGRIVAP. Ce sont de beaux exemples d’une seconde vie donnée à ces témoignages du passé !

Dans le second hangar-atelier, situé plus loin sur l’esplanade de la gare, nous découvrons le fameux train panoramique ! Olivier nous raconte que seuls 10 exemplaires ont été fabriqués à l’époque par Renault. Voués à circuler dans le Sud, du côté de Marseille, cette expérimentation n’a pas connu à l’époque un grand succès. Aujourd’hui 6 n’existent plus, 1 est entreposé chez Renault et 3 chez AGRIVAP dont 1 qui roule (le seul et l’unique donc !) , 1 pour pièces et 1 à réparer. Jusqu’en 2010, ils ont proposé avec des voyages organisés de plusieurs jours où le train roulait sur le réseau national ! Mais avec le durcissement des normes, cela n’est plus possible. (est-ce que l’ouverture à la concurrence pourrait permettre de les relancer ???)

Les premières actions d’AGRIVAP ont été orientées vers la préservation de matériel agricole à vapeur, avec l’ouverture en 1981, du « Mus’Energie« . Olivier nous propose de nous faire découvrir ce musée, nous sommes accompagnés par le trésorier de l’association, qui ne tarie pas d’explications sur chaque pièce exposée. Le musée comprend une belle collection de machines mécanique rénovées dans leur état d’origine et d’anciennes machines agricoles encore en bois, prémices des futures avancées technologiques.
Pour finir la visite, nous sommes amenés dans la partie savoir-faire et tradition du musée ! Et là, surprise d’y découvrir des métiers de fabrication de tresses en état de fonctionnement ainsi qu’une section sur la fabrication des chapelets.

AGRIVAP propose une magnifique collection à découvrir, qui vaut le détour pour les gens d’ici comme d’ailleurs !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s