Parcours de jeu – les terrains d’expérimentation !

C’est parti ! Nous avons fait le choix des premiers terrains d’expérimentation ! Nous souhaitons proposer des parcours qui amènent les habitants mais aussi les visiteurs à (re)découvrir leur environnement. Il s’agit d’abord de repérer des chemins, des lieux, des usages, pour créer un parcours et en imaginer les étapes. Ce cheminement amplifié repose sur les ressources locales, industrielles ou artisanales, et les compétences et savoirs faire en présence, qu’il s’agit de capter et de mettre en valeur. Sur la Communauté de Communes ALF, la tresse, le travail du bois, le papier, la gravure… sont autant de ressources essentielles à valoriser. Un premier volet se mettra en place sur 2019 sous forme de tests et se déploiera par la suite en fonction des moyens de production.

Minolta DSC


Deux applications possibles pour mettre en place des parcours et des jeux à partir des ressources locales

// Dans l’espace public, avec la spécificité rurale et de moyenne montagne du territoire.

Comment proposer des transformations de lieux subtiles, des aménagements spécifiques et faire laboratoire sur la conception de dispositifs de jeu et de parcours thématiques ? La réalisation de parcours, jalonnés d’installations est une option qui nous semble particulièrement intéressante et permet de mettre en valeur les différents espaces du bourg et du grand paysage, en s’appuyant sur les chemins existants parfois sous investis et pas toujours connectés aux lieux de vie ou aux centralités villageoises.
Sont déjà imaginés différents terrains d’expérimentation :
-le Parc des Mélèzes à Job, que nous avons déjà arpenté,
-les abords de la Gare de l’Utopie à Vertolaye, sur lequel nous travaillons via Tous Dehors !
-le Sentier des Papetiers à Ambert, objet d’attention particulier pour la Communauté de Communes

Projection dans le Parc des Mélèzes à Job – Roxane


// La question de la cour d’école nous a semblé importante à intégrer également dans le projet. L’école est un élément central pour l’attractivité des bourgs à la campagne. La cour nous semble être le moyen de dynamiser l’école en interaction avec la commune, l’équipe pédagogique, les parents et des ressources extérieures.
À Job, l’école récemment réhabilitée n’a mal-heureusement pas été pensée dans sa globalité en intégrant la cour de récréation au projet de réhabilitation globale. Il semble que la cour ne soit pas totalement adaptée, manque de propositions pour l’ensemble des enfants, et soit sous équipée (en préaux notamment et en typologie d’espaces et d’aménités). Le cadre du projet Parcours de Jeu 2018, nous a permis de consacrer quelques journées d’immersion d’une architecte pour proposer des solutions inventives à moindre coût discutées avec l’équipe pédagogique, les enfants, les parents (via l’amicale laïque) et bien sur la mairie pour que ces interventions intègrent les questions techniques (normes notamment) et de gestion. Suite à une première immersion de Laurie Guyot, architecte, nous sommes en mesure de proposer des pistes de travail et d’action.
D’autres cours d’école pourraient aussi être concernées par la suite.

Projections dans la cour de l’école de Job – Roxane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s