Immersion à l’école de Job

Depuis quelques mois, nous nous intéressons aux espaces publics du village de Job. Après avoir rencontré les associations, nous être intéressé aux usages, nous avons imaginé créer un parcours de jeu à l’échelle du village qui créer du lien entre les espaces publics et permette de faire découvrir Job autrement aux habitants et visiteurs.

Photo 16-10-2018 15 48 05

Dans cette optique, le lien avec l’école est central. Nous avons imaginé créer des liens pour faire en sorte que  les enfants soient partie prenante du projet, qu’ils arpentent avec nous le village et se projettent dans des aménagements possibles. En discutant avec les maitresses nous nous sommes rendus compte que l’école elle même, juste réhabilitée devait être intégrée au projet car il y avait de gros dysfonctionnements, dans la cour notamment. Celle-ci n’a en effet pas été intégrée au programme d’aménagement. Elle a été la résultante d’un projet ambitieux mais qui n’a pas mis au cœur les usages. Aujourd’hui dans la cour c’est compliqué ! Le traitement des niveaux a complexifié les circulations, les deux cours sont peu connectées, le préau a été amputé et devient trop étroit pour tous les enfants… Nous avons décidé de prendre le temps de l’observation pour voir si certaines solutions pourraient être imaginées à moindre couts, puisque le projet d’aménagement fini, la finalisation de la cour est à la charge entière de la commune.

Photo 16-10-2018 16 25 44

Laurie vient s’immerger une journée complète à l’école ! 80 enfants pour cette école à 4 niveaux, dont l’un est en sursis, conservé à la force de la mobilisation des parents l’an dernier. Pour Laurie c’est une journée dense, intense, faite de jeux, d’observations, de plans, de dessins, de discussions, de projections !

Photo 16-10-2018 15 37 12Photo 16-10-2018 15 30 08

Dans chaque classe, les enfants s’expriment sur leurs jeux quotidiens, leur vision de la cours, leurs idées et envies. L’œil de l’architecte guette les dysfonctionnements les qualités des espaces et très vite déjà quelques projections permettent d’imaginer des solutions concrètes aux conflits d’usages et aux dysfonctionnements forts. De manière générale il semble incroyable que l’école n’ai pas été pensée comme un ensemble et que la cour est été ignorée…. Nous espérons que les solutions imaginées à partir des usages , des rencontres et des contraintes financières et techniques soient entendues par la municipalités et que nous puissions aller vers des aménagements pérennes ! Suite aux prochaines épisodes… courant de l’hiver !

1 Comment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s