Les Mélèzes, généalogie

 

1875

Construction du château par le Comte d’Haupoul, sur la propriété de Chatelus, à l’est du bourg de Job, au sein du parc de 25ha.La construction dut achevée en mai 1882.

1905

Château mis en vente par l’intermédiaire de marchands de biens de Clermont-Ferrand, M. Loiseau et M. Bourgognon. L’acquéreur ne fut trouvé qu’à la fin de la guerre de 1914-1918

1909

La commune de Job loue pour deux ans une partie des dépendances, dont la “maison bourgeoise” pour l’installation de l’école publique de filles.

1918

Le gouvernement belge se porte acquéreur de l’ensemble pour y installer, avec l’aide financière de la Croix Rouge américaine, un sanatorium pour hommes et notamment pour ses soldats gazés pendant la guerre.

1919

Installation d’une turbine de Job par le propriétaire. Le château fut alimenté en électricité avant même que le bourg de Job soit raccordé au réseau électrique de la Compagnie de la Dore.

1921

Remise en vente de l’établissement belge.

1924

Achat du château et de son parc par le Docteur Paul Bertrand, médecin spécialiste des maladies respiratoires. Création d’un préventorium pour dames. Dénomination qui permettait de rassurer la population Joboise mais l’établissement avait pour vocation d’accueillir des malades de la tuberculose. Création des “Mélèzes” – nom en référence aux nombreux arbres de cette essence ‘importée des Alpes du Sud.

1938

Arrêt de l’activité. Acquisition de l’Union Régionale des caisses maladie-maternité  : création d’une colonie sanitaire (établissement saisonnier) détenue et exploitée par le docteur Paul-Emile Bertrand

1942

L’Union ouvre dans l’établissement sanitaire une École de Plein Air (EPA), structure permanente.

1946

39252324044_38f32d3a1c_o

La colonie sanitaire obtient l’autorisation du Ministère de fonctionner comme aérium.

1947

Création de 3 pavillons par la Caisse Régionale Invalidité, attributaire des biens de l’Union régionale.

1980

L’établissement devient le «Centre climatique, médical et pédagogique» (CCMP) avec une réduction de 200 à 150 lits. Reconversion partielle par création d’une section de maison d’enfants à caractère sanitaire (MECS).

1985

Arrêté préfectoral, par lequel l’autorisation de fonctionnement des 2 sections du CCMP (aérium et MECS), est retirée à effet du 1er juillet 1985. Sur recours contentieux de la CRAM, le sursis à exécution de l’arrêté du 27 juin 1985 est accordé par le Tribunal administratif de Clermont-Ferrand.

1987

Fin de la période de fonctionnement permanent du CCMP (2 réouvertures saisonnières), en aérium et MECS, auront lieu, sur 3 mois, durant les étés 1988 et 1989

1986

Le ministère donne son accord de principe à la création d’une Mapad

1989

Ouverture de la Mapad «Eugène BARRAT»

Acquisition du château et des bâtiments de l’aérium par la commune de Job

1995

Ouverture du parc municipal Les Mélèzes

À partir des années 2000

batiments-parc-face-et-arriere-_-2_40767757732_o

Réhabilitation d’un des bâtiments (Pavillon A) en logements collectifs par la communauté de communes

2018

job-2eme-marche-avril-2018-_-64_26932134547_o

Réhabilitation de l’ancienne infirmerie en maison des associations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s