Visite de l’hôtel des voyageurs

L’hôtel est à vendre depuis une dizaine d’années. Au cœur du bourg, cette bâtisse de la seconde moitié du 19eme siècle impose ses 1350m2 de pierre et de lierre tout en angles… L’hôtel des voyageurs est encore dans son jus, gardant encore en ses murs les mémoires vivantes des repas succulents, des banquets gigantesques, et des soirées arrosées et animées qui ont fait sa renommée. Il donne envie d’une réactivation joyeuse…

Les photographies de notre complice Yann Théveniaud lui donnent des airs du fameux hôtel du film de Kubrick « Shining« … Pourtant l’hôtel inhabité ne me semble pas glauque… mais que faire de cette immense bâtisse ? Retrouvera-t-elle de nouvelles heures de gloire ? Cet hôtel a en effet été un haut lieu touristique attirant sa clientèle jusqu »à Clermont et Saint-Étienne ! Cet établissement était aussi une boulangerie et abritait les voitures à cheval, puis les bus de transport vers Vertolaye et Ambert… une véritable institution… Le lieu a évolué, changement de chef et de services… Il a aussi profité de la station climatique voisine accueillant les familles des pensionnaires des Mélèzes, à leur arrivée et pour les temps de rencontre autorisés chaque premier dimanche du mois…

L’hôtel s’est même transformé plus tard en musée rural, « la grange de Gasparou » sous l’impulsion d’une propriétaire « ni d’ici ni du métier » qui n’aurait eu, d’après les dire, que son cœur pour propulser ce projet qui n’aurait pas rencontré le succès escompté.

Les derniers propriétaires ont acheté l’hôtel pour une reconversion alors qu’ils approchaient de la retraite, souhaitant quitter la ville et tenter l’aventure ! Ils habitaient au-dessus, avaient condamné le second étage et ne faisaient tourner que le bar et la restauration du midi. Mais des problèmes de santé l’ont contraint à arrêter… Depuis, l’hôtel a été remis en vente et cherche désespérément preneur… Il y aurait eu une touche avec des Russes richissimes déjà implantés sur la côte Méditerranéenne qui imaginaient implanter un hôtel de luxe… mais l’effondrement du rouble aurait eu raison de ce projet incongru qui avait pourtant fait jaser dans tout le village ! Y aura-t-il des repreneurs aussi inattendus ? Quelle sera la prochaine destination du lieu ?

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s